SCULPTURE

Plan de travail 1

La matière

Plan de travail 1

La matière est venue à moi, comme une évidence qui m’a poussé à créer.

Elle était là, dans mon assiette. Je l’ai observée attentivement.

Je suis tombée sous le charme.

C’était aux yeux de tous une simple tranche de jambon,

un jambon rose pâle, italien.

Qui ravit mes yeux plus que mon estomac.


Développer l’aspect physique du jambon m’est apparu

comme une œuvre d’art nouvelle.

Il fallait que je le sublime, que je lui redonne vie sous une autre forme.

Je l’ai matérialisé en rose de matière organique, en rose de jambon.


Une histoire d’amour a commencé avec la matière sous toutes ses formes,

et souvent celles qui bien que quotidienne passent inaperçues.

J’ai aimé la cire d’épilation, le savon fondu, le gros sel, le sable,

les coquilles d’huîtres, les peaux de poisson, la peau de poulet,

les cheveux, les marshmallows fondus, et j’en aimerai encore bien

d’autres, aussi inattendues.

La matière est venue à moi,

comme une évidence

qui m’a poussée à créer.

Elle était là, dans mon assiette.

Je l’ai observée attentivement

et j’en suis tombée sous le charme.

C’était aux yeux de tous

une simple tranche de jambon,

un jambon rose pâle, italien.

Qui ravit mes yeux plus

que mon estomac.


Développer l’aspect physique

du jambon m’est apparu

comme une œuvre d’art nouvelle.

Il fallait que je le sublime,

que je lui redonne vie

sous une autre forme.


Je l’ai matérialisé en rose

de matière organique,

en rose de jambon.

Une histoire d’amour

a commencé avec la matière

sous toutes ses formes,

et souvent celles qui bien

que quotidienne

passent inaperçues.


J’ai aimé la cire d’épilation,

le savon fondu, le gros sel,

le sable, les coquilles d’huîtres,

les peaux de poisson,

la peau de poulet, les cheveux,

les marshmallows fondus,

et j’en aimerai encore bien

d’autres, aussi inattendues.

Plan de travail 1

© Gunt_photo_art

© Website : Gensane Parera x Nini power